La Co-Intervention

La co-intervention est une modalité pédagogique de mise en œuvre des référentiels et des programmes dans laquelle deux enseignants interviennent ensemble dans une même salle (ou un même lieu) et au même moment.
Dans cette définition, la co-intervention suppose nécessairement un co-enseignement, c'est-à-dire un projet d’enseignement élaboré en commun et en amont de la co-intervention proprement dite : définition des objectifs et des contenus d’enseignement à partir des référentiels et des programmes, choix des moments et des formes de la co-intervention pour atteindre ces objectifs, indicateurs d’évaluation pour l’analyse réflexive de la séance proposée. 
  La co-intervention prescrite dans les nouveaux arrêtés partage avec les EGLS (enseignements généraux liés à la spécialité), tels qu’ils étaient définis par l’arrêté du 10 février 2009, les objectifs suivants : adapter la formation générale aux spécificités professionnelles ; renforcer la cohérence globale de la formation ; montrer que l’enseignement général participe de la formation professionnelle et la conforte ; favoriser la concrétisation de projets collectifs.

Les coûts, les unités de mesure et Python

Le chiffrage de quantités de matériaux à acheter, le calcul de mètres linéaires, le temps de main d'oeuvre, le coût HT et TTC sont des éléments indispensables pour déterminer le coût d'un investissement futur. Ce montant permet d'anticiper un financement par emprunt et par autofinancement.
Des situations professionnelles peuvent amener l'assistant(e) de gestion à utiliser des unités de mesure notamment lors de l'établissement d'un devis, d'un bon de commande, d'une facture, etc.

Situtation professionnelle

Le gérant d'une entreprise souhaite aménager et sécuriser le parking de son personnel et le parking de sa clientèle.
Le dossier contenant l’ensemble des données budgétaires relatives au projet d’aménagement du parking sont à disposition ainsi que les plans. Les matériaux ont été sélectionnés auprès du fournisseur habituel.
Il convient de chiffrer le coût de ces investissements en préparant sur tableur un état prévisionnel.